baxter.jpg
Le robot Baxter à l’œuvre. Photo par Steve Jurvetson.
  • Un robot à taille humaine et au « rythme » humain – pas un robot ultra-rapide
  • Un robot à moindre coût – prix d’achat : $22,000 (environ €16,500)
  • Un robot facile à programmer et qui puisse être manipulé en toute sûreté

Baxter, un robot intelligent

Ce robot, Baxter, peut imiter le large éventail de mouvement des articulations humaines grâce à ses très longs bras. Les 7 articulations permettent au robot de bouger indépendamment ses épaules, ses coudes et ses poignets.

Actuellement les robots d’usine ont tendance à travailler séparément des humains, souvent dans des cages. Comme Baxter est entouré d’employés, l’équipe qui l’a inventé a dû travailler sur un système de sécurité des plus fiables. Elle a trouvé un moyen de permettre une certaine « souplesse » aux mouvements de Baxter à travers un système de ressort sur ??chaque sortie d’engrenage qui détecte quand Baxter rencontre un objet ou une personne. Avec ce mécanisme, un capteur mesure la pression sur le ressort à travers une combinaison d’un aimant et un capteur effet hall. Quand un robot industriel traditionnel touche un objet, il continue sur sa lancée, tandis que Baxter se rétracte.

Grâce à ses capteurs et autres logiciels, Baxter est ainsi programmé pour voir et comprendre son environnement et faire preuve de bon sens. Par exemple, s’il fait tomber un objet, il « sait » qu’il doit en obtenir un autre avant d’essayer de finir sa tâche.

Baxter peut s’adapter à son environnement et être formé en moins de 30 minutes pour accomplir des tâches spécifiques par des travailleurs sans expertise robotique. Pour enseigner à Baxter un nouvelle tâche, il suffit qu’une personne guide ses bras pour simuler la tâche désirée et appuie sur un bouton de programmation. Si le robot ne comprend pas, il répond avec une expression confuse.

Baxter va être utilisé dans des tâches répétitives légères, telles que l’emballage de paquets et l’assemblage de kits de montage en plastique. Les expériences continuent pour tester ses possibilités de saisie d’objets grâce à son mécanisme d’articulations.

Baxter est fabriqué à partir de 550 pièces uniques. Le montage complet utilise un large éventail de processus de fabrication, y compris le moulage par injection plastique, le moulage sous pression, la soudure, la fixation et le collage pour n’en nommer que quelques-uns.

Les robots dans le monde

Selon la Fédération internationale de la robotique, 1,1 million de robots travaillent actuellement dans le monde. Jusqu’à très récemment, les robots de fabrication industrielle étaient surtout utilisés comme des machines ultra-rapides dédiées à une seule fonction et pour la fabrication en très grande quantité. Dans la construction automobile, par exemple, environ 80% de la production est faite par des machines.

Aux Etats-Unis, les fabricants se sont souvent tournés vers des pays où la main-d’œuvre n’est pas chère quand il s’agit d’effectuer des tâches répétitives pour une fabrication sur mesure en petite quantité. On espère que les robots tels que Baxter pourront soutenir le retour de la fabrication aux États-Unis.